Chronique « Night world », les sœurs des ténèbres tome 2, L.J. Smith

 
Édition: Michel lafon

Prix: 15,20 euros

Pages: 316

Résumé:

Le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires : sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d’extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d’un individu de la race humaine. Sous peine de conséquences terrifiantes. Découvrez ce qui arrive à ceux qui enfreignent les règles…

Il y a quelque chose d’étrange chez les trois filles, Roxan, Krestel et Jade, qui emménagent dans une maison en ruine à côté de chez Mary-Lynnette et Mark Carter. Celui-ci développe d’ailleurs un amour obsessionnel pour Jade. Les trois sœurs ont une grâce presque surnaturelle et semblent cacher un lourd secret. 

Un soir, leurs voisins décident de les suivre dans les bois et se retrouvent témoins d’un spectacle effrayant : elles sont en fait des fugitives du Night World et sont traquées par leur frère Ash. Leur assaillant est impitoyable, terriblement beau, et il ne reculera devant rien pour ramener ses sœurs dans son monde des ténèbres. Et quand il s’aperçoit de la présence de Mary-Lynette, il décide de l’emporter, elle aussi…

Mon avis:

Pour ce deuxième tome, j’étais énormément sur la réserve, étant donné que j’avais très moyennement aimé le premier tome. J’avais trouvé ce premier vraiment bourré de cliché, et cette histoire de vampire n’avait été pas assez pris au sérieux pour moi, même si c’est un livre qui se lisait rapidement. Du coup, c’est vrai que j’avais un peu peur pour celui ci. J’ai donc lu le résumé et j’ai vu qu’on avait affaire à des personnages totalement différent. Alors je me suis dit : pourquoi pas ? Et surprise, j’aurais bien aimé quelques dizaines de pages en plus ! 
On a affaire ici, à une grande histoire de famille. Nous avons d’un côté, Roxan, Krestel et Jade, ces trois sœurs mystérieuses poursuivit par leur frère ainé Ash, et d’un autre, Mary-Lynette et Mark, qui sont eux aussi frère et sœur. L’une des familles est humaine, l’autre surnaturelle. Et les deux vont subitement se rencontrés lors d’une ballade en forêt pas très innoncente. Une petite question : à votre avis, à quelles créatures surnaturelles va-t-on avoir affaire ? Quand j’ai lu le résumé, j’ai tout de suite pensé à des sorcières… (peut être parce que j’avais regardé Hocus Pocus juste avant).
Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, j’ai vraiment bien aimé ce deuxième tome, tellement que quelques dizaines de pages en plus ne m’aurait vraiment pas du tout dérangez ! Je me suis vachement attaché aux personnages, surtout à cette fille, Roxan. Elle incarne la bonté, le calme, et je me suis vraiment retrouvé en elle. J’ai aussi beaucoup aimé Mary-Lynette (drôle de nom) et son franc parlé.

Ce deuxième tome, à mon plus grand bonheur, est plus complexe que le premier, et beaucoup plus pris au sérieux. Mieux écrit, et le sujet de ces créatures surnaturelles mieux abordé. Ce livre se lit encore plus vite que le premier et est très addictif. On a vite envie de le finir, surtout qu’il n’est vraiment pas long (ça vous donne envie de tous les enchaînés).
Malgré tout, ne vous attendez pas à un texte et une histoire très recherché. On a ici de la littérature jeunesse. Mais si vous aimez les lectures légères sans prise de tête, mêlant les histoires d’amour avec le surnaturelle, vous allez adoré ce deuxième tome. Pour ma part, je vais continué cette série de livre avec plaisir ! En plus les couvertures de ces livres sont vraiment divines et font vraiment très beaux dans la bibliothèque…

Publicités

Chronique « la véritable histoire de Noël », de Marko Leino et la triste nouvelle

Bonsoir tout le monde, je tenais déjà à m’excuser pour le manque d’articles et de vidéos cette semaine. Je pense que l’on est tous encore sous le choc des affreuses nouvelles de cette semaine, avec l’attaque du journal « Charlie Hebdo », ainsi que les prises d’otages. Je ne vais pas vous mentir en disant que je pleure encore de ces horreurs, j’ai pleuré et encore pleuré depuis mercredi. Je me sens aussi d’ailleurs très coupable car j’ai appris la nouvelle après une journée de soldes… Je tiens à donné mes plus sincères condoléances aux familles ainsi qu’aux proches. Je n’avais pas envie de lire, ni de filmé ou de chroniquer et je m’excuse encore, mais je me sentais mal de devoir publié pendant ce genre de période et je pensais aussi que c’était un peu déplacé (attention je ne dis en rien que l’activité des bloggeurs et youtubeurs sont déplacés). Et puis j’ai regardé la dernière vidéo d’Enjoy Phoenix, qui disais qu’elle aussi, n’osais pas publié, mais qui s’est également dit que ça serais les faire gagné. Donc me voilà rebooster, et je reviens aujourd’hui avec une chronique!

la-veritable-histoire-de-noel-526579-250-400

Edition : Michel lafon

Pages : 299

Prix : 14,95 euros

Résumé :

Au coeur de la Laponie. le pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël. Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement dans cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes

Mon avis :

J’étais très surexitée à l’idée de lire ce bouquin, mon deuxième livre de Noël que j’ai lu de ma vie. L’histoire d’un petit orphelin m’as profondément touché dès le synopis. J’étais déjà très attristé.

On a affaire à un petit garçon qui perd ses parents très jeune, et qui se retrouve dans le village voisin à allez de famille en famille chaque année le jour de Noël. Jusqu’à ce qu’il se retrouve dans une famille hors du commun qui lui fait démarrer une toute nouvelle aventure.

J’ai été très touché par le cœur et l’âme de cette histoire. C’est une magnifique légende si l’on puis dire. Ce petit garçon m’as fendu le cœur dès le début et son aventure est juste tragique est très touchante. On se met vite à la place de se petit garçon désarçonné. Au fur et à mesure de se livre, on fait aussi vite le rapprochement avec tout les petits détails de la légende du père Noël (pourquoi le renne Rudolf, pourquoi cette fameuse distribution de jouet, pourquoi ce port de la couleur rouge…).

Mais, malgré cette belle histoire, je n’ai pas été totalement absorbée. Pourtant j’en avais tellement envie si vous saviez ! Mais je ne sais pas, peut être était-ce l’écriture ? Ou parce que tout simplement je n’ai pas l’habitude de ce genre littéraire. Il ne se passe pas vraiment d’action comme dans les autres livres que je lis. Par contre, attendez vous à une histoire magique et dépaysante, entre lac gelée et forêts enchantée.

Je suis quand même très heureuse d’avoir découvert la véritable histoire de Noël. Je suis fière de pouvoir raconté à ma petite cousine, ou à mes futurs enfants comment le père noël à commencer à existé et comment son histoire est née. Cependant, je n’ai pas pénalisé le fait que j’ai eu du mal à le lire, car je ne sais pas vraiment si c’est la fatigue ou le livre en lui même. Cette magnifique histoire passe au dessus de ceci.

Note : 3,75/5

Une île, de Tracey Garvis Graves

ile10

Edition : Milady

Pages : 402

Prix : 8,20 euros

Résumé :

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre au Malvides pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Mon avis :

Au premier abord, c’était un non catégorique. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette histoire parle d’un amour qui est l’un des sujets un peu tabou de notre société : la différence d’âge qui est pour ma part l’une des relations que je ne comprend pas et que je ne cautionne pas du tout. Une amie me l’as ensuite conseillée mais je restais quand même très sceptique, jusqu’à ce que je rentre dans l’histoire.

On a ici une femme âgée de la trentaine et d’un mineur de 16 ans qui se retrouve coincée sur une île déserte à cause du crash de leur jet privé. Les deux personnes ne se connaissant pas avant, vous pouvez vous doutez que les relations dans ce genre de situation peuvent être très délicates et très difficile.

On arrive ensuite aux attirances que ces deux personnes ont l’une pour l’autre. Ils apprennent au fur et à mesure à vivre sur cette île déserte et à ce connaître en profondeur, comme deux amis. Ils se rapprochent de plus en plus et se protège, comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Et la différence d’âge nous passe carrément au dessus. On a hâte de voir leur relation se développer. Et puis en même temps, quand des événement pareille se passe, on aurait du mal à croire qu’il ne se serait rien passé.

Le seul petit point négatif que j’y est trouvé est le manque de crédibilité à certains passages.. les dauphins, le requin, cabane mystérieuse.. Je ne vous en dit pas plus et surtout pas en détails mais j’ai trouvé celà un peu trop paradisiaque à mon goût (mais qui conviendrais tout à fait au plus fleur bleue d’entre vous :) !

J’ai tout de même adoré ce roman. J’aime me lancé dans un roman en ayant des préjugées et ressortir de ma lecture en ayant certains points de mes idées changés. Je vous conseille vivement ce roman qui n’as certes, pas changer ma vision de ce sujet tabous, mais qui m’as fait aimé une relation interdite comme jamais.

Note : 4,5/5

Beautiful disaster, de Jamie McGuire

92191653

Edition : J’ai lu

Pages : 444

Prix : 13,00

Lecture : v.f

Résumé :

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui… Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

Mon avis :

« Il faut que tu le lises, il faut que tu le lises !!! ». Voilà ce que m’a dit une amie proche à propos de ce livre. Elle l’a adoré et m’a assuré que j’allais l’adoré aussi… et ça n’a pas loupé.

Dans ce livre, on a affaire principalement à deux personnages : Abby, la jeune femme au cardigans et au collier de perle qui reste éloignée de toutes sortes de problèmes et Travis, le beau mec sexy tatoué qui aime le danger et qui vit un peu au jour le jour. Ces deux personnages ont des personnalités très éloignés l’une de l’autre, mais vous vous en doutez, tout ne va pas se passer comme prévu. Suite au pari énoncé dans le résumé, la vie de ces deux personnages vont changer.

On s’identifie très facilement à ces personnages car la relation entre Abby et Travis est du vu revus dans les films/séries ainsi qu’un débat qu’on mène au quotidien : l’amitié entre filles et garçons. Mais ce « vus et revus » n’est vraiment pas lassant, en tout cas, pas dans ce livre. Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai été surprise par Travis, surprise par Abby, surprise de leurs comportements l’un envers l’autre. On s’aperçoit que Travis n’est pas aussi bad boy que le prêtant le résumé de ce bouquin et que Abby n’est elle n’ont plus, pas la petite fille parfaite. L’ampleur que prend leur relation n’est malheureusement pas tout beau tout rose, et certains moments mon juste brisé le cœur !

En ce qui concerne l’écriture de l’auteur, ce que j’ai aimé c’est qu’il y a beaucoup de dialogues. Personnellement, quand ça manque de dialogue je m’ennuie et j’ai du mal à me mettre dans la lecture. Pour le contenu de l’histoire, je dirais qu’il sort un peu de l’ordinaire. On a ici des combats clandestins où on ne s’est pas si Travis va bien se battre ou si il va être mis k.o. Ça a un côté un peu suspens. Ce n’est pas tout les jours qu’on assiste a ce genre de distraction et je ne sais pas vous, mais le voir à travers un livre me convient parfaitement! Je ne suis pas trop le genre de fille qui prends le risque de me retrouvé dans une salle pleine de méchants garçons alcoolisés si vous voyez ce que je veux dire.

Le petit point négatif que j’ai a reproché à ce livre, c’est ces deux passages, vraiment clichés archi clichés, que je n’est pas cautionné du tout. J’étais devant mon livre en mode « heu wtf McGuire est tu sérieuse ? Est-ce que t’aurais fait ça si tu avais eu leur âge ?».

Mais c’est un livre qui reste très simpa à lire, qui ce lit facilement et que j’ai vraiment adoré. Je me suis facilement identifié aux personnages ayant moi même vécu ce genre d’histoire avec beaucoup d’amour et de dangers. Il se lit vraiment bien et il n’y a pas d’explications farfelus ou autre pour nous distraire de notre lecture. Je recommande ce livre avec mon plus grand enthousiasme ainsi que le livre 2 « Walking disaster » qui est le point de vue de Travis, qui sort le 15 octobre :)

Note : 4,75/5