Une île, de Tracey Garvis Graves

ile10

Edition : Milady

Pages : 402

Prix : 8,20 euros

Résumé :

Anna Emerson n’hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre au Malvides pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d’un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l’océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l’adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirée par son compagnon d’infortune. Alors que chacun d’eux n’a plus que l’autre pour unique horizon, leur seule chance de s’en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Mon avis :

Au premier abord, c’était un non catégorique. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette histoire parle d’un amour qui est l’un des sujets un peu tabou de notre société : la différence d’âge qui est pour ma part l’une des relations que je ne comprend pas et que je ne cautionne pas du tout. Une amie me l’as ensuite conseillée mais je restais quand même très sceptique, jusqu’à ce que je rentre dans l’histoire.

On a ici une femme âgée de la trentaine et d’un mineur de 16 ans qui se retrouve coincée sur une île déserte à cause du crash de leur jet privé. Les deux personnes ne se connaissant pas avant, vous pouvez vous doutez que les relations dans ce genre de situation peuvent être très délicates et très difficile.

On arrive ensuite aux attirances que ces deux personnes ont l’une pour l’autre. Ils apprennent au fur et à mesure à vivre sur cette île déserte et à ce connaître en profondeur, comme deux amis. Ils se rapprochent de plus en plus et se protège, comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Et la différence d’âge nous passe carrément au dessus. On a hâte de voir leur relation se développer. Et puis en même temps, quand des événement pareille se passe, on aurait du mal à croire qu’il ne se serait rien passé.

Le seul petit point négatif que j’y est trouvé est le manque de crédibilité à certains passages.. les dauphins, le requin, cabane mystérieuse.. Je ne vous en dit pas plus et surtout pas en détails mais j’ai trouvé celà un peu trop paradisiaque à mon goût (mais qui conviendrais tout à fait au plus fleur bleue d’entre vous :) !

J’ai tout de même adoré ce roman. J’aime me lancé dans un roman en ayant des préjugées et ressortir de ma lecture en ayant certains points de mes idées changés. Je vous conseille vivement ce roman qui n’as certes, pas changer ma vision de ce sujet tabous, mais qui m’as fait aimé une relation interdite comme jamais.

Note : 4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s